Les conditions pour être pris en charge

En cas de recours à un taxi pour ce déplacement, vous pourrez être remboursé si votre médecin vous a délivré une ordonnance pour ce transport. Sans prescription médicale, impossible d’obtenir la moindre prise en charge.

Par ailleurs, dans certains cas (notamment pour les transports de longue distance ou en série), un accord préalable de la Caisse primaire d’assurance maladie (CPAM) est obligatoire (sauf urgence).

Votre médecin vous donnera le formulaire à envoyer à votre CPAM, en même temps que votre prescription de transport. L’absence de réponse dans les 15 jours suivants la date d’envoi vaut accord.

Suite : Ne prenez pas n’importe quel taxi !